Les villes en transition

 

Egalement né en Angleterre au milieu des années 2000, ce mouvement incite les citoyens d’un territoire (bourg, quartier d’une ville, d’un village), à prendre conscience des profondes conséquences que vont avoir sur nos vies la convergence du pic du pétrole et du changement climatique et de la nécessité de s’y préparer concrètement.

Il s’agit de mettre en place des solutions fondées sur une vision positive de l’avenir et qui visent à:

– Réduire fortement, individuellement et collectivement, la consommation d’énergie fossile et nos émissions de CO2.

– Renforcer la résilience de nos territoires, leur capacité à absorber les chocs à venir, par une relocalisation de l’économie.

– Renforcer les liens, les solidarités et la coopération entre l’ensemble des acteurs du territoire.

– Acquérir les compétences qui deviendront nécessaires eu renforcement de notre autonomie.

Dès lors, chaque groupe local de Transition trouvera par lui-même les solutions qui lui conviennent en fonction de ses ressources et de ses enjeux. Le modèle de Transition offre un cadre de travail cohérent mais non coercitif. Le fonctionnement des groupes est horizontal et participatif.

Ici, le site de la mairie d’un village alsacien qui s’est lancé dans le mouvement: https://www.mairie-ungersheim.fr/village-en-transition/

 

Pour aller plus loin: http://www.transitionfrance.fr/